Fabriquer un déodorant naturel? Pas si compliqué!

recette de déodorant naturel

Si vous décidez de faire le grand ménage de vos produits parce que vous ne voulez plus mettre sur votre visage et votre corps des ingrédients qui sont nocifs pour la santé, le déodorant est selon moi le produit le plus facile à fabriquer chez soi. Les déodorants et antisudorifiques commerciaux contiennent la plupart du temps de l’aluminium (pouvant causer à long terme le cancer du sein et la maladie d’Alzheimer), mais aussi des parabènes (conservateurs liés au cancer du sein), et de l’alcool et du parfum qui peuvent irriter la peau. Inspirée par une amie qui m’a dit qu’on pouvait fabriquer facilement un déodorant avec de l’huile de coco, j’ai décidé de tenter l’expérience.

Essayer un nouveau déodorant est toujours un peu… insécurisant! On vérifie de temps à autre si on sent encore la rose ou si on détecte une odeur indésirable sous nos aisselles. Mais avec la recette de déodorant naturel que je vous propose, je n’ai pas eu à m’inquiéter très longtemps des odeurs. Je l’utilise depuis cinq mois déjà. Il est super efficace, très peu coûteux et facile à faire!

Voici ce dont vous aurez besoin et pourquoi:

Bicarbonate de soude: son rôle est de neutraliser les bactéries responsables des odeurs liées à la transpiration. Soyez sans craintes, il n’est pas toxique et ne provoque pas d’allergie.

Fécule de maïs: elle agit comme absorbant.

Huile de coco bio: on l’utilise pour ses propriétés antibactériennes. De plus, grâce à elle le déodorant restera solide puisque l’huile de coco ne fond pas, à moins d’être à plus de 25°C.

Huiles essentielles: choisissez une huile essentielle aux vertus antibactériennes, comme le tea tree (melaleuca alternifolia), la palmarosa (ou géranium des Indes) ou la lavande (la variété lavandula angustifolia). Si vous avez d’autres huiles essentielles à la maison, vous pouvez en ajouter une deuxième dont l’odeur vous plaît.

 

déonaturel

 

Déodorant naturel maison

Donne environ 100 ml

Il nous faut:

  • 2 c. à table (15 g) de bicarbonate de soude
  • 2 c. à table (20 g) de fécule de maïs
  • 2  1/2 c. à table (40 ml) d’huile de coco vierge et non raffinée
  • 4 à 8 gouttes d’huiles essentielles au choix (j’ai mis 2 gouttes de tea tree et 4 gouttes de lavande)
  • pot en verre avec couvercle (assez grand pour y entrer les doigts!)

Recette
Si l’huile de coco est solide, la réchauffer quelques secondes au micro-ondes ou au bain-marie (placer un bol sur une casserole d’eau bouillante). Mettre tous les ingrédients dans le pot en verre et mélanger jusqu’à consistance homogène. Laisser reposer le mélange de 1 à 2 heures pour permettre au déodorant de se solidifier ou placer le pot au réfrigérateur.

Mode d’emploi
Après avoir lavé vos mains, utilisez vos doigts pour prélever une petite quantité de produit et appliquez le déodorant sous vos aisselles.

Conservation
Vous pouvez conserver ce déodorant naturel dans votre salle de bain, pourvu qu’il soit à l’abri de la chaleur et de la lumière. La quantité de déodorant de cette recette vous durera de 4 à 5 mois, car vous n’avez pas besoin d’en appliquer beaucoup pour que ce soit efficace.

 

Déodorant vs. antisudorifique

Est-ce que ce dédorant naturel aura la même action qu’un antisudorifique, c’est-à-dire vous empêcher de transpirer? Non. Mais vous aurez des aisselles saines! Car ce sont les composés d’aluminium contenus dans les antisudorifiques qui ont pour rôle de bloquer les conduits sudoripares pour les empêcher d’expulser la transpiration. (Cliquez ici pour lire un article très intéressant sur les dangers de l’utilisation des antisudorifiques.) Transpirer n’est pas mauvais pour nous, au contraire, car c’est de cette façon que notre corps libère les toxines. C’est en fait essentiel pour notre organisme. Le but d’un déodorant naturel est de neutraliser les odeurs. Si vous utilisiez un antisudorifique avant d’employer un déodorant naturel, il y aura une période d’adaptation durant laquelle vous transpirerez probablement davantage. Votre corps doit libérer les toxines accumulées! Par la suite, vous transpirerez de moins en moins et votre corps retrouvera son équilibre.

Alors voilà! Avouez que c’est assez simple comme recette, non? Si vous en avez assez d’acheter des déodorants naturels qui ne fonctionnent pas, je vous conseille fortement de prendre 15 minutes pour fabriquer le vôtre.

Êtes-vous tentés? N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou de vos commentaires!

Partager cet article

À lire également...

  • Susab
    On peut trouver ses petit pots bruns où exactement?.
    • Bonjour ! Vous pouvez trouver des pots en verre ambré à la Bottine aux herbes, une herboristerie sur la rue St-Denis ou chez Coop Coco & Calendula sur la rue St-Zotique. Ils ont aussi une boutique en ligne où vous pouvez commander https://www.coopcoco.ca/packaging/potambre100
  • malheureusement plusieurs réagissent au bicarbonate de soude, j’en connais plusieurs. Perso je viens les aisselles grises 🙁 … dommage car c’est très efficace….je cherche toujours encore a ce jour « la » recette pour moi 😉
    • Bonjour ! Chez certaines personnes à la peau plus sensible, il peut effectivement arriver que le bicarbonate de soude cause de l’irritation ou des réactions comme la vôtre. Dans ce cas, je suggérerais de diminuer la quantité de bicarbonate de soude.
  • Kathy
    Bonjour,

    Le problème avec cette recette est que l’huile de coco retient l’humidité. Il vaut mieux utiliser une huile essentiel et de l’alcool pur que l’on spray sous les aisselles.

    Bonne journée!
    Kathy

    • Bonjour , c’est vrai qu’une des propriétés de l’huile de coco est de retenir l’humidité, c’est pourquoi elle est un bon hydratant. En combinaison avec la fécule de maïs, le bicarbonate de soude et les huiles essentielles, l’huile de coco s’est avérée être très efficace pour ma part dans un déodorant. J’ai déjà entendu dire qu’on pouvait faire un déo avec de l’alcool et des huiles essentielles comme vous le dites, mais je n’ai jamais essayé. Je le mets sur ma liste! Merci!