Recette de déodorant naturel spécial peau sensible

déodorant naturel maison

Je ne suis vraiment pas du genre à faire mon propre déodorant naturel. En fait, entre les enfants, le blogue, les cours de yoga et la job à temps plein, je ne pensais pas avoir le temps! N’empêche, qu’un beau dimanche matin, je me suis trouvée dans ma cuisine à mélanger de l’argile, de la fécule d’arrow-root et quelques huiles essentielles pour trouver le mélange parfait, qui n’irriterait pas ma peau sensible.

Il y a quelques temps, une collaboratrice de Ungestealafois.co a publié une recette de déodorant naturel (voir article). Quelques-unes d’entre vous nous ont alors mentionné que vous aviez des problèmes avec le bicarbonate de soude. Franchement, vous avez piqué ma curiosité! Je ne pouvais pas croire qu’il n’existait pas de solution à ce problème.

Et c’est comme ça que je me suis trouvée à faire des mélanges dans ma cuisine par un beau dimanche matin! J’ai d’abord été surprise du temps que prend une telle recette: 2 grosses minutes, tout au plus. J’ai ensuite réalisé que l’application n’est pas si compliquée et désagréable: on prélève un peu de déodorant qu’on masse sur l’aisselle, et voilà. Mais, malgré tout, je doutais vraiment de l’efficacité d’un tel produit. Comment quelques ingrédients si simples pouvaient empêcher les odeurs et la moiteur? Eh bien, ça fonctionne. J’en suis la première surprise! Et mon mari, qui utilise exactement le même mélange que moi, adore ce nouveau déodorant.

Sans plus tarder, je vous présente ici ma fameuse recette. Vous remarquerez qu’il y a un peu de bicarbonate de soude. Je n’ai pas complètement retiré cet ingrédient, car il neutralise efficacement les bactéries responsables des mauvaises odeurs, mais il y est en très petite quantité. Ma peau sensible n’en a pas fait de cas, et j’espère que ce sera la même chose pour vous. Vous m’en donnerez des nouvelles!

déodorant naturel maison

Ma recette de déodorant dans de jolies boîtes en métal

Déodorant naturel spécial peau sensible

Donne environ 250 ml (1 tasse)

Il nous faut:

  • 75 ml (5 c. à table) d’huile de coco vierge et non raffinée
  • 20 g (1 c. à table) de bicarbonate de soude
  • 50 g (6 c. à table) de fécule d’arrow-root
  • 30 g (2 c. à table) d’argile Bentonite ou argile blanche (Kaolin)
  • 5 à 10 gouttes d’huile essentielle au choix (Lavande, Géranium, Vétiver, etc.)
  • 2 contenants avec couvercle

Recette

  1. Mettre l’huile de coco dans un bol en verre et placer le bol sur une casserole d’eau bouillante (bain-marie) pendant quelques secondes pour liquéfier l’huile.
  2. Ajouter le bicarbonate de soude, la fécule d’arrow-root, l’argile et bien mélanger jusqu’à consistance homogène.
  3. Ajouter l’huile essentielle, mélanger à nouveau.
  4. Verser le mélange dans 2 contenants avec couvercle. Personnellement, j’utilise deux boîtes en métal qui contenaient des menthes. Je les trouve jolie et très pratique, car elles conservent le produit de la lumière.

Mode d’emploi
Le mélange se solidifie au bout d’environ une heure, selon la température ambiante. On peut alors utiliser notre ongle ou une petite spatule pour prélever le déodorant (l’équivalent d’une pièce de 25 cents), puis le bout de nos doigts pour masser le déodorant sur nos aisselles.

Note
J’adore l’odeur boisée du Vétiver (j’ai toujours eu un faible pour les odeurs masculines). C’est cette huile essentielle que j’ai choisi, car elle convient autant à moi qu’à mon mari. Par contre, il est possible de diviser la recette en deux et de mettre, par exemple, 5 gouttes d’une huile essentielle dans un mélange, et 5 gouttes d’une autre huile essentielle, dans l’autre.

Conservation
On peut conserver ce déodorant naturel dans notre salle de bain, mais on s’assure qu’il soit à l’abri de la chaleur et de la lumière. Cette recette donne une quantité de déodorant suffisante pour une utilisation quotidienne pendant environ 4 à 5 mois pour deux adultes.

 

J’espère avoir trouvé LA recette de déodorant naturel qui convient aux peaux sensibles. J’ai très hâte de lire vos commentaires!

Partager cet article

À lire également...