Vous buvez de l’eau morte, le saviez-vous?

glass-360824_1920

L’eau que vous buvez est potable. Oui et non. En fait, l’eau qui sort du centre de traitement des eaux est potable et de très bonne qualité, mais, une fois qu’elle a traversé la tuyauterie rouillée et usée de la ville pour se rendre jusqu’à notre robinet, elle n’est plus si bonne que ça. « Une fois son voyage terminé, l’eau du robinet est chargée de métaux lourds, comme le plomb et le cuivre, qui vont ensuite dans notre sang et peuvent perturber notre santé » explique la naturopathe Christine Chagnon.

La solution: filtrer notre eau avant de la boire…

Mais le hic, c’est que tout bon système de filtration élimine TOUS les minéraux, même les minéraux qui sont bénéfiques pour notre santé. Même chose pour l’eau en bouteille. Elle contient des minéraux, oui, mais le fait qu’elle soit inerte et embouteillée la prive de minéraux essentiels. Bref, on boit de l’eau morte…

Également, selon la naturopathe, l’eau embouteillée est un bon dépanneur… dont on ne devrait pas abuser. « Le plastique des bouteilles exposées au soleil et à la chaleur dégage des xéno-oestrogènes toxiques qui se dissolvent dans l’eau et perturbent le mécanisme des hormones dans notre organisme. Vous ne laissez sûrement pas vos bouteilles au soleil, mais pensez au chemin que l’eau embouteillée a parcouru avant d’arriver jusqu’à vous! »

Pour redonner de la vie et des minéraux à notre eau, rien de plus simple: il suffit d’ajouter un peu de jus de lime ou de citron dans son verre ou, mieux, quelques gouttes de chlorophylle. J’ai d’ailleurs rédigé tout un billet sur la chlorophylle et chaque fois que quelqu’un me voit boire mon eau verte, on ne manque pas de me poser des questions!

À votre santé!

Christine Chagnon, naturopathe
514 506-0732

Partager cet article

À lire également...